Caius Cilnius Maecenas : Mécène précurseur du mécénat

Biographie

Caius Cilnius Maecenas, alias Mécène, est né entre 74 et 70 avant notre ère à Arretium, l’actuel Arrezio. La famille de Mécène est extrêmement fortunée et se targue de descendre des gens les plus anciennes d’Etrurie. Mécène fit ses études en Grèce.

Mécène était l’un des plus proches amis de l’empereur Auguste. Il l’accompagna dans certaines de ses campagnes militaires, négocia des traités pour lui et dirigea même une police secrète.

En ce qui concerne ses convictions politiques, Mécène dédaigna le cursum honorum et resta toute sa vie attaché à sa classe équestre. En outre, il fut d’après Dion Cassius partisan de la monarchie « le faisant discourir sur l’inadaptation d’une République confrontée à des territoires immenses à gérer ». Dion Cassius étant éloigné de Mécène de presque trois siècles, il est difficile de savoir si cette affirmation est vraie ou si le personnage fascinant de Mécène avait déjà commencé à faire naître toutes sortes de fantasmes chez ses successeurs.

L’art au service de la politique

Mécène était très riche. Comme le rappelle le blog Roma Quadrata,
« d’après certains historiens, il semblerait que ses richesses, celles qui s’ajoutèrent à la fortune familiale, viendraient des guerres civiles ; en particulier selon de récentes découvertes de papyrus, il aurait possédé des terres en Egypte dont l’exploitation fut confiée à des affranchis. Son aisance lui permit d’habiter, sur l’Esquilin, une maison qui était un véritable palais, ouverte à tous, même aux gens qui formait l’opposition au nouveau régime ».

Abandonnant la vie politique à 40 ans, Mécène se consacra aux Arts. Il fut entre autres le mècéne d’Horace, de Virgile, de Properce et de Varius. Le siècle d’Auguste est une période où les Lettres et les Arts connaissent un véritable essor. Cela contribua grandement au succès de l’empereur dans la mise en place d’un nouveau régime. Ainsi, en tant que protecteur des Arts, Mécène participa pleinement au projet politique augustéen en finançant et en encourageant l’Art.

Comments & Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *