Le mécénat culturel a le vent en poupe ! Les dernières données chiffrées

Les dernières données du mécénat ont été publiées par Admical, l’Association de promotion du mécénat. Il s’agit d’un état des lieux basé sur les données de la Direction générale des finances publiques (DGFIP) et sur ses ressources.

Les résultats de 2017 montrent une hausse de la culture parmi les secteurs bénéficiaires de mécénat, et le fait marquant suivant : les petites entreprises sont de plus en plus donatrices et le lien de proximité entre les entreprises et les projets soutenus est de plus en plus important.

En 2017, 9% des entreprises ont été mécènes, pour un volume monétaire d’environ 2 milliards d’euros selon la DGFIP. Cependant, comme 50% des entreprises ne déclarent pas leurs dons, Admical réévalue le produit global de 3 à 3,6 milliards.

Selon les résultats donnés par Admical, on constate également que le volume des dons suit une courbe ascendante depuis 2010.

Toujours selon Admical, le mécénat culturel est un domaine toujours plus porteur, intéressant plus d’un tiers des entreprises mécènes. Il passe même aujourd’hui en 2e position après le social en termes de budget.

Cette hausse, grâce à l’implication croissante des TPE dans ce secteur, a permis à 40% d’entre elles  d’agir pour soutenir la culture et la protection du patrimoine.

La musique est le 1er domaine sélectionné (41%), suivi par le patrimoine bâti et paysager (38%) puis les arts vivants (27%).

Les métiers d’art, longtemps restés au rang d’artisanat, trouvent également le soutien de mécènes engagés et fidèles. Il s’agit ainsi de valoriser des savoir-faire et d’encourager leur transmission.

C’est ainsi que de très nombreuses actions sont mises en œuvre auprès d’un artisan à titre individuel ou à des acteurs du secteur en général.

Le mécénat « perce » notamment dans les festivals. Ainsi, Cannes, Deauville, Beaune, Les Arcs ont su capter l’attention des sponsors et mécènes en se diversifiant et se pérennisant.

Il devient même « hybride ». Ainsi, l’initiative « make.org » et « Engie, la culture pour tous ». A l’origine, un constat : ¼ des français ne sont jamais allés dans un musée et seulement 15% d’entre eux vont aux spectacles.

« Comment favoriser l’accès à la culture pour le plus grand nombre ? » La réponse à cette question est à l’origine de la création de la plateforme d’initiative citoyenne « make.org ».

En cherchant à collecter des propositions sur les problématiques sociétales actuelles, la start-up « Make.org » a demandé à la Fondation Engie d’être partenaire de cette grande cause, la culture, puisque celle-ci est engagée dans le champ de la culture depuis 22 ans.

« Nous avons en effet un immense patrimoine culturel et des spectacles de grande qualité en France, mais tout le monde d’en bénéficie pas ».

2500 propositions seront sélectionnées et regroupées autour de 31 grandes idées. Puis 10 projets seront finalement retenus et accompagnés par la Fondation Engie qui s’est engagée à les réaliser sur 3 ans.

https://www.lagazettedescommunes.com/586190/le-mecenat-culturel-a-le-vent-en-poupe/

Compte rendu d’après la revue « Le mécénat en France 2018, hors-série n°839, Connaissance des Arts-Les Echos, 2018 ».

Solenzara_S

Solenzara-S

Comments & Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *